Composition

Instance Bassin EFE Wapi

Chambre Emploi - Formation Wapi 

Chambre Enseignement CE-IPIEQ Wapi

Equipe administrative
 

Barroo Marie-Julie, Chargée de mission Projets - 069/88 16 37 - contacter
 

Bindariye Delphine, Chargée de mission Analyse - 069/88 16 86 - contacter
 

De Foor Véronique, Chargée de mission Projets - 069/88 16 39 - contacter
 

Dock Stéphanie, Coordinatrice - 069/88 16 68 - contacter
 

Gossart Sandrina, Gestionnaire technique - 069/88 16 36 - contacter
 

Roupin Tony, Chargé de mission Projets - 069/88 16 76 - contacter
 

Van Schoorisse Céline, Chargée de mission Projets - 069/88 16 96 - contacter
 

Wanin Virginie, Gestionnaire technique - 069/88 16 81 - contacter
 

 

 

et rejoignez-nous sur Facebook !

Renforcer les articulations et les synergies en matière d'enseignement, de formation, de formation et d'emploi sur un territoire donné ; tels sont les objectifs d'un bassin Enseignement qualifiant - Formation - Emploi (EFE). 

Initiative de la Wallonie, de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Commission communautaire française inscrite en 2014 dans un accord de coopération, ces bassins sont au nombre de 10 sur le territoire wallon et bruxellois et chacun d'eux est piloté par une Instance. 

 

L’Instance Bassin Enseignement qualifiant – Formation – Emploi de Wallonie picarde, installée le 02 mars 2015 et présidée par Monsieur Philippe Delfosse, réunit des représentants de l’enseignement, de la formation professionnelle, de l’emploi, de l’insertion socioprofessionnelle et des partenaires sociaux.

Jouant le rôle de plate-forme de concertation et d’animation, ce dispositif vise à favoriser une dynamique de partenariat entre ces différents acteurs, d’une part, en développant des projets conjoints dans des pôles de synergies et, d’autre part,  en recherchant  une cohérence optimale entre l’offre de formation et d’enseignement et les besoins socio-économiques du territoire

L’instance Bassin se compose de deux Chambres :

  • La Chambre Subrégionale de l’Emploi et de la Formation (ou CSEF), présidée par Madame Isabelle Barrez, exerce les compétences des ex-Comités subrégionaux de l’Emploi et de la Formation,  c.à.d. émettre des avis, recommandations ou propositions concernant l’emploi et la formation.

    • Missions

      La CSEF Wapi exerce les missions telles que prévues dans le décret du 10 mai 2012 de l’officie wallon de formation professionnelle et de l’emploi, à savoir 

    • Réunir les tiers de son ressort territorial intervenant dans la mise en œuvre des politiques d’emploi et de la formation afin d’identifier ensemble les thématiques d’intervention prioritaires pour la sous-région au regard des données et analyses disponibles sur le marché du travail ;
    • Initier et animer des plateformes de concertation afin de susciter des actions sur ces thématiques d’intervention estimées prioritaires et sur celles décidées par le Gouvernement pour l’ensemble de la Région wallonne ;
    • Emettre un avis sur les agréments pour lesquels son avis est rendu obligatoire par ou en vertu d’une disposition décrétale ;
    • Emettre des recommandations ou propositions sur l’adéquation entre des politiques d’emploi et de formation au niveau de ce ressort territorial et les besoins socio-économiques de ce même territoire, en particulier dans le cadre du plan d’actions annuel de l’Office, du Plan local intégré et concerté des Mire et des politiques visant à réguler l’offre au niveau de la sous-région.
  • La Chambre Enseignement (ou IPIEQ), présidée par Monsieur Philippe Decaestecker, est un lieu d’information et de délibération entre les réseaux d'enseignement, les syndicats de  l'enseignement et les représentants du monde socio-économique. Elle a pour mission de travailler au redéploiement de l’offre d’enseignement qualifiant par l’octroi d’incitants aux établissements scolaires et de développer des projets favorisant la promotion de l’enseignement technique et professionnel.

    L'Instance Bassin EFE Wapi en collaboration avec sa Chambre Enseignement qualifiant développe et renforce les collaborations et les synergies avec l'Enseignement. Aussi, une rencontre avec les directions des Ets de l'enseignement secondaire, spécialisé, de promotion sociale, des CPMS, des CEFA, des CTA s'est déroulée le jeudi 29 novembre à 9h. Tous les projets/thématiques en lien avec l'enseignement ont été présentés. Lire la présentation

 

Lire la suite du dispositif

Le décret Instance Bassin EFE

Le portail web des Instances Bassin EFE

L'Assemblée des présidents

Notre territoire

La Wallonie picarde compte 23 communes réparties sur quatre arrondissements : Tournai (10 communes : Antoing, Celles, Estaimpuis, Pecq, Péruwelz, Rumes, Tournai, Brunehaut, Leuze-en-Hainaut, Mont-de-l'Enclus), Ath (8 communes : Ath, Beloeil, Bernissart, Brugelette, Chièvres, Ellezelles, Flobecq, Frasnes-lez-Anvaing), Mouscron (2 communes : Mouscron, Comines) et Soignies (3 communes : Lessines, Enghien, Silly). 

 

Un brin d'histoire

Les Comités subrégionaux de l'emploi et de la formation reflètaient la culture d'implication des partenaires sociaux dans les décisions socio-économiques du pays.

Le patronat et les syndicats étaient associés de manière paritaire à différents échelons de l'Etat fédéral et régional de la Belgique.

La mise en place d'une structure de concertation et d'avis paritaire sous-régionale date des années 70 à la suite de la crise pétrolière et de l'accroissement sensible du chômage que cela a causé.

Les Comités subrégionaux de l'emploi (CSE) étaient, à l'époque, intégrés au sein de l'ONEM.  Ce type de structure a été maintenu jusqu'en 1989.  En effet, à l'aube de la nouvelle décennie, avec la régionalisation, il a également été décidé de régionaliser certains pans d'activités de l'ONEM et on a ainsi créé le Forem en Wallonie.  Dans le même temps, les CSE sont devenus CSEF (Comités subrégionaux de l'emploi et de la formation), structures autonomes couvrant soit le territoire d'une direction régionale du Forem, soit les deux régionales comme ce fut le cas pour le Hainaut occidental.

En avril 2003, le Service public de l'emploi a subi une nouvelle réforme suivie d'une restructuration importante du FOREM afin de se conformer aux règles européennes en matière de concurrence et de monopole.

Dans ce contexte, les CSEF ont été intégrés au sein du FOREM Conseil (équipe-budget).

Ces structures partenariales ont, cependant, gardé une autonomie dans les affectations de l'organisation des moyens humains et budgétaires.  Partout en Wallonie, il y a eu un CSEF par territoire couvert par une Direction régionale du Forem. Ainsi, le CSEF du Hainaut occidental s'est scindé en deux : Tournai-Ath-Lessines et Mouscron-Comines.

Depuis le 1er janvier 2015, les Instances Bassin Enseignement qualifiant - Formation - Emploi succèdent aux Comités Subrégionaux de l'Emploi et de la Formation, en vertu d'un accord de coopération entre la Communauté française, la Région wallonne et la Commission communautaire française. Il existe aujourd'hui 10 Bassins EFE : 9 en Wallonie et 1 à Bruxelles. Un Bassin est une « zone délimitée géographiquement sur le territoire de la région de langue française en vue de favoriser la mise en cohérence des offres et d’assurer les synergies entre les interlocuteurs sociaux et les acteurs locaux de l’enseignement qualifiant, de la formation professionnelle, de l’emploi et de l’insertion. »
Pour chaque Bassin, il existe une Instance chargée de la piloter: l'Instance Bassin Enseignement qualifiant - Formation - Emploi (IBEFE). En Wallonie picarde, l'Instance BEFE couvre 23 communes des arrondissements de Tournai, Ath, Mouscron et Soignies (Enghien, Silly, Lessines).

 

 

 

 
 
 
 
 
Création par S.I.P.