CSEF - Métiers porteurs / Elèves rares

 Métiers porteurs, élèves rares ?

Contexte et origine du projet : Le projet est né d'un constat identique relevé dans chaque région : alors que des métiers sont porteurs d'emploi, voire en pénurie, les filières scolaires y menant manquent d'effectifs.
Préoccupation commune des CSEF et des IPIEQ, un premier état des lieux a été réalisé, à partir d'une vingtaine de métiers et rassemblant, par fiche-métier, des données sur l'emploi et l'enseignement.

Perspectives : Le document n'est pas une fin en soi mais un outil destiné à la concertation des territoires de l'Emploi et de l'Enseignement. Nous souhaitons qu'il permette d'ouvrir le débat sur les questions de l'adéquation entre l'offre et la demande, le rôle de l'enseignement qualifiant, le déficit d'image de certains métiers, et la faible attractivité de certaines fonctions.
Ce document n'a d'autre prétention que de fournir un déclencheur de parole aux décideurs politiques locaux et aux acteurs de l'enseignement, de l'emploi et de la formation.

L'option a été choisie de se concentrer dans un premier temps sur l'offre d'enseignement obligatoire. Mais de façon à analyser globalement la question, le travail nécessitera une seconde phase qui croisera les premières synthèses avec l'offre et la demande de formation pour adultes.

Travail coordonné :
Alors que sonne bientôt l'heure des bassins de vie Emploi/Formation/Enseignement, le projet a également été l'occasion pour les CSEF d'unir leurs forces et de promouvoir de manière coordonnée un processus de concertation des territoires sur une préoccupation commune.

Consultez ci-après l'état des lieux pour 20 métiers.

 
 
Création par S.I.P.